Formations

Quoi de neuf

à l'écoute ?...

 

 
 
 
 

 

Croisière en Bretagne

Du samedi 29 août au samedi 5 septembre 2020
François Lesieur

 

Le bateau, un First 36.7 un peu ancien, avait été équipé initialement pour faire des régates et il y avait un nombre important de bouts pour régler très finement les voiles .

Vendredi 28 août

Après un long trajet en voiture : 800 kilomètres et 8 heures, nous arrivons au port du Moulin-Blanc de Brest et retrouvons les autres équipiers sur le bateau. Lionel a déjà commencé l’inventaire et nous allons diner chez Kersauson « Au tour du monde ». Nous prenons presque tous « moules-frites » pour démarrer notre croisière bretonne.

Samedi 29 août

Le matin, fin de l’inventaire et approvisionnement. Départ à 12 heures sans avoir mangé, objectif : Ouessant. Fort vent du nord de 25 nœuds, mer formée, vitesse maxi du bateau 13.8 nœuds. Arrivée à 19h30 au fond de la baie de Lampaul après 43 milles et mouillage sur bouée.

     

Dimanche 30 août

Pas de visite à terre car la mer est forte et les trajets trop longs à la rame, nous n’avons pas de moteur d’annexe. Départ 10h30 avec un vent du nord 17 nœuds, vitesse moyenne 5.9 nœuds. Arrivée 15h30 dans l’Aber Ildut, après 26 milles à la voile dans une mer bien formée.

Lundi 31 août

Départ 9h30. Vent variable de 5 à 15 nœuds, soleil, mais froid. Arrivée à 14h dans l’Aber Wrach après 22 milles à 4.4 nœuds de vitesse moyenne

   

Mardi 1er septembre

Départ à 7h pour la « grande navigation jusqu’à Douarnenez. Peu de vent, variant de 6 à 16 nœuds, alternance de voile et de moteur avec du soleil et une mer belle et calme. A 17h30, arrivée à Douarnenez, vent arrière et voiles en ciseaux, devant l’autre bateau d’APC, après 48 milles et 9h30 de navigation. Balade dans Douarnenez.

   

Mercredi 2 septembre

Départ à 11h soleil, mer belle et vent variable entre 6 et 16 nœuds. Arrêt déjeuner en mer dans une baie. Arrivée à 18h à Camaret après 24 milles et 5h de navigation, relax !

Jeudi 3 septembre

   

Départ 11h. Vent du sud jusqu’à 26 nœuds, ciel gris, nuages, vitesse maxi du bateau 11 nœuds. Journée réservée à la pêche pour Michel, Lionel et Fred, mais hélas ils n’ont rien pris ! Déjeuner à l’abri dans une anse. L’après-midi, bords dans la rade de Brest. Arrivée au port de Brest Le Château après 3h30 de navigation. Denis obligé de de rendre son bateau et de repartir, nous accueillons Daniel pour une nuit à bord.

Vendredi 4 septembre

Départ 9h30 avec un vent de 0 à 10 nœuds, soleil, moteur et voile. Bords dans la rade de Brest. Au moment de rentrer sa ligne, Fred nous pêche un magnifique maquereau qui sera idéalement cuisiné et dont tout l’équipage profite. Arrivée à 12h au port du Moulin-Blanc après 7 milles et 2h de navigation. Nous rendons le bateau et repartons à Clermont.

Découverte

A Brest nous avons découvert le restaurant : « Le Crabe Marteau »  où nous avons eu quelques surprises :

  • tables en planches non jointes recouvertes de vieux journaux,
  • couverts lancés sur la table par le serveur,
  • pour chacun : une planche, un marteau, un énorme crabe, un couteau et ses doigts,
  • des seaux sous la table pour déposer les coquilles de crabes,
  • chacun tape avec son marteau sur son crabe, ce qui fait parfois partir des morceaux par terre, loin de la table,
  • pas de rince-doigts, juste une lingette par personne,
  • propositions verbales de desserts sans aucune indication du prix.

Surprenant, mais nous ne regrettons pas ce lieu atypique et nous avons bien mangé !

Conclusion

Super croisière :

  • belles navigations,
  • vent, soleil,
  • bateau performant tout en étant confortable,
  • très bonne ambiance,
  • et surtout, équipage formidable, rien que des bons marins et copains.

 

     

home


 

© Auvergne Plaisance et Croisière - Association à but non lucratif régie par la loi de 1901 - Logiciel libre Joomla sous licence GNU/GPL ♦ V01.6