Formations

Quoi de neuf

à l'écoute ?...

 
 
 
 
 
 
 

 

 

Manœuvres de port à Marseille

du vendredi 26 ou lundi 29 mars 2021
Michel Richardot

 

Pour ce long weekend consacré à l’apprentissage des manœuvres de port, Lionel dirige un équipage composé de Christiane, Daniel, Guy, Marc et Michel.

Vendredi

Arrivés vers 17 heures à Marseille, le loueur met à notre disposition un beau voilier Dufour 412. Le chef de bord prend le navire en compte et constate des marques sur la coque à tribord, l’une d’elles ayant même déformée la garniture intérieure. Prudent et avisé, il vérifie avec soin la fixation de la quille. Les plats sous vide achetés chez un traiteur de Ceyrat ne suffissent pas à rassasier l’équipage, aussi quelques volontaires partent acquérir des produits frais et autres vivres pour compléter l’avitaillement. Puis c’est la première nuit à bord.

         
       
     Cliquez sur les images pour les agrandir    

Samedi

La formation au sol prodiguée par APC porte déjà ses fruits. Des équipiers vérifient l’étalonnage du sondeur en effectuant deux ou trois mesures avec la sonde à main. Il est temps de quitter le quai. Avant de larguer les amarres, Lionel nous explique comment anticiper le comportement du voilier en tenant compte du pas de l’hélice. Le bateau amarré par l’avant, la mise en marche arrière révèle que le voilier se dirige vers tribord. On connaît désormais l’incidence du couple dû à l’hélice.

         
       
         

Il est 9h30. Sous un beau soleil, par temps frais, sur une mer calme et sous un vent modéré, nous déployons le génois, cap sur l’archipel du Frioul. Et c’est là que les choses sérieuses commencent. Tous les équipiers participent tour à tour aux différentes manœuvres, après avoir écouté les conseils du chef de bord :

  • navigation en marche avant et arrière entre des rangées de bouées,
  • prise en compte de l’erre, du vent, du point de rotation de la carène,
  • comment casser son erre en arrivant sur une bouée en marche avant ou arrière,
  • préparation des amarres et révision des nœuds de cabestan et de chaise,
  • positionnement et réglage en hauteur des pare-battages,
  • abordage d’un quai, en marche avant ou arrière, amarrage du voilier,
  • départ d’un quai sur garde avant ou garde arrière,
  • arrivée et amarrage sur un catway,
  • amarrage avec pendille.

S’ensuit une excellente seconde nuit à bord.

Dimanche

Il faut se perfectionner. Cent fois sur le métier remettez votre ouvrage. Après nouvelle journée de manœuvres, nous partons vers 17h contourner l’île Ratonneau et mouiller dans la calanque de Morgiret ouverte à l’ouest. Le coucher de soleil est splendide, le repas fort convivial, l’ambiance à bord est toujours excellente.

         
       
         

Le dîner à peine terminé, nous sommes abordés par un zodiac surmonté d’un gyrophare bleu, c’est un contrôle des douanes. Ils ont eu la délicatesse de ne pas s’inviter à l’heure de l’apéritif. Deux redoutables griefs nous sont signifiés :

  • Nous n’avons pas la version « papier » du contrat de location. Sur les indications du loueur, Lionel dispose d’une photo dudit contrat, mais cela s’avère insuffisant aux yeux des gabelous ; notre capitaine doit donc envoyer sa photo par courriel au bureau des douanes pour vérification du contrat.
  • Le voilier étant immatriculé à Londres, nous n’avons ni trouvé, ni hissé, le pavillon britannique, so schoking !

S’ensuit une nuit tranquille, certes avec un peu de pluie et de vent. Très professionnel, le chef de bord sort vérifier la sécurité du mouillage.

Lundi

C’est l’heure du retour au port de Marseille, avec la série des opérations de retour :

  • plein de carburant,
  • rangement du bateau,
  • regonflage de l’annexe,
  • préparation des bagages, etc.

Après un dernier repas à bord, adieu Marseille.

         
       
         

 Pour conclure

Tout l’équipage est prêt à renouveler cette expérience très enrichissante et formatrice. Quel bonheur de joindre l’utile à l’agréable ! Grand merci à notre chef de bord pour sa pédagogie, le partage de ses connaissances et sa bonne humeur.

 

© Auvergne Plaisance et Croisière - Association à but non lucratif régie par la loi de 1901 - Logiciel libre Joomla sous licence GNU/GPL ♦ V03.9.28